AFGHANISTAN 50 years of History

Afghanistan Stories Everything

Je sillonne ce pays depuis 50 ans. Comment comprendre ce qui se joue en ce moment avec seulement ces infos angoissantes, répétées en boucle à la radio ou à la télévision ? J’ai commencé à écrire un texte mais je me suis rapidement rendu compte que c’était impossible, trop long, trop compliqué, il y avait tant à dire, à raconter, qu’un livre n’y suffirait pas : j’ai abandonné. J’ai décidé, pour le moment, de publier « mes morceaux d’histoire ». Des histoires plus courtes qui, je l’espère, permettront d’appréhender la complexité de la situation en Afghanistan.

Avec l’arrivée des Talibans au pouvoir, le monde occidental s’inquiète à juste titre de la situation des femmes en Afghanistan, et des droits de l’homme en général : écoles fermées, mariages forcés etc. Le monde vu selon les Talibans nous révolte. L’émotion ne suffit pas, en Afghanistan, comme partout ailleurs dans le monde, ce ne sont pas les droits humains qui guident les décisions politiques. Ce sont d’abord les luttes de pouvoir. L’accord signé avec les Talibans à Doha est la suite logique du “grand jeu” au Proche et au Moyen-Orient, après les lignes Durand et Radcliffe (la ligne de partition indo-pakistanaise, plusieurs centaines de milliers de morts et plus de dix millions de déplacés), les accords de Sykes-Picot, l’opération Cyclone, le mensonge des armes nucléaires en Irak, la trahison par les Etats Unis de l’accord sur le nucléaire iranien.

Il y a quarante ans, une des premières décisions du régime communiste, après le coup d’état de Taraki, a été justement d’ouvrir les écoles aux femmes, aux enfants, aux personnes âgées. Dès 1979, j’ai pu photographier ces nouvelles écoles qui s’étaient installées y compris dans les usines. Le gouvernement communiste entreprend de réformer ou d’abolir certaines pratiques traditionnelles de nature féodale : les mariages forcés et la dot sont interdits, l’âge minimum légal pour le mariage est rehaussé et l’école est rendue obligatoire pour les filles.Les femmes obtiennent par ailleurs le droit de ne pas porter le voile, de circuler librement et de conduire. Un projet de légalisation du divorce est rédigé, les dirigeants communistes espéraient éliminer l’analphabétisme en cinq ans. En 1988, les femmes représentaient 40 % des médecins et 60 % des enseignants à l’Université de Kaboul. Taraki avait pour ambition de moderniser la société afghane. Mais l’Amérique et le monde occidental ont préféré soutenir les moudjahidines, contre les communistes. En 1980, l’opération Cyclone qui avait pour ambition de piéger les russes en Afghanistan n’a pas été seulement un soutien logistique et financier à la résistance, la CIA a conçu des manuels scolaires d’endoctrinement religieux destinés aux pays musulmans afin de recruter des combattants prêts au Djihad en Afghanistan…Les droits de l’homme, les droits des femmes n’étaient pas la priorité.

La suite de l’histoire avec 240 pages de texte et d’histoires vécues est prête, il ne reste plus qu’a trouver un éditeur . .

On ne peut parler de l’Afghanistan sans préciser le contexte historique. 

DES INFOS

Voici un lien parmi d’autres sur la ligne Durand : La ligne Durand

La fin de l’empire Ottoman un doc a voir absolument

Une exemple; lors du démantèlement de l’empire ottoman, les anglais ont créé l’Irak, un pays majoritairement chiite. ils ont installer sur le trône irakien le roi Fayçal, un arabe sunnite, auquel ils avaient pourtant promis le royaume d’Arabie saoudite.

Enfin un film américain à voir “La Guerre selon Charlie Wilson” raconte les coulisses de la guerre en Afghanistan vu du côté américain.

AFGHANISTAN 01

Voici donc des images prises en Afghanistan communiste sous le régime Taraki : Une école de jeunes filles et Une école mixte pour personnes âgées et illettrés L’autre image montre des enfants enrôlés pas les moudjahidines après la destruction de leur école dans la région de Khost en juin 1979 alors que je crapahute dans les montagnes avec Djalâlouddine Haqqani, un allié des américains qui deviendra quelques années plus tard un ennemi public. Sa tête sera mise à prix par la CIA.

Michel Setboun

I am open to any interesting project, book, exhibitions, assignments, anywhere on this planet and in the outer space. For professionals, editors, magazines, publishers etc. the IMAGE WEBSITE in the main menu will take you to my pictures database where you can search (with keywords) and download images. You can get more information on me on my BIOGRAPHY PAGE.